L'estampe originale | L'essentiel sur l'estampe | Génaralités et petit historique | Les techniques




Définition de l'estampe originale


Défense de l'Estampe originale*
Charte de la Chambre Syndicale de l'Estampe,
du Dessin et du Tableau

La Chambre Syndicale de l'Estampe, du Dessin et du Tableau en l'absence d'une législation destinée à protéger l'estampe originale, et l'utilisation de cette appellation, rappelle aux marchands d'estampes et au public, qui forme leur clientèle, que la définition de l'estampe originale ayant servi de base au texte établi par les Douanes Françaises, qui a été rédigé par le Comité National de la Gravure à l'Exposition Internationale de 1937, sous la présidence de M; Marcel Guiot et adopté par le Comité International de la Gravure sous la présidence de M. Julien Cain, est la suivante :

"Sont considérées comme gravures, estampes et lithographies originales, les épreuves tirées en noir ou en couleurs, d'une ou plusieurs planches, entièrement conçues et exécutées à la main par le même artiste, quelle que soit la technique employée, à l'exclusion de tous procédés mécaniques ou photomécaniques".

Seules les estampes répondant à cette définition ont droit à l'appellation Estampes originales.

Or, il est offert au public, ou exposé dans les galeries ou magasins de vente, des estampes contemporaines qui présentent l'aspect d'estampes originales et qui en fait ne le sont pas. Ces estampes, numérotées et signées par les artistes dont œuvre figure sur la feuille, ne sont parfois que des reproductions ou interprétations gravées ou lithographiées à la main par des techniciens spécialisés ou des reproductions mécaniques d'une œuvre originale (aquarelle, gouache, peinture). Aucune mention, imprimée de façon claire et indélébile, ne distingue par conséquent ces œuvres des Estampes originales répondant à la définition ci-dessus.

Les marchands et revendeurs, désireux, dans un esprit de loyauté professionnelle, d'informer leur clientèle exposeront le présent texte dans leur galerie ou magasin et s'engageront, à la demande de leurs clients, à fournir toutes garanties écrites sur les estampes qu'ils vendront en ayant pris toutes les références utiles auprès des éditeurs, artistes ou imprimeurs.



Gravure originale

Ci-contre :
Arc de Septime Severe
Gravure originale de Giiovanni Battista Piranesi
XVIIIe siècle




Ci-dessous :
Saint Jean de Latran à Rome
Gravure d'après G.-B. Piranesi
XVIIIe siècle


La première est une estampe originale, la seconde est une estampe d'interprétation




Gravure d'interprétation
 

Qui sommes-nous | Conditions de vente | Conditions d'utilisation du site | Contact : info@laurencin.net